Clic ... claque (dans ta figure).

19.01.2011

Aujourd'hui dans la catégorie "Toi aussi deviens LA Blogueuse Mode" : 

prendre une photo comme une véritable blogueuse mode (qui va à New-York).  

Prochainement dans cette même catégorie : "FAQ" et le copyright.

 

Base_F8.jpg

Fait : la blogueuse mode vend du rêve.

Fait : nous ne rêvons pas tous de la même chose.

 

Vendre ce rêve ne peut se faire qu'avec des mots. Il te faut le pouvoir de l'image. LA Photo.

Oui, avec un grand P.

La blogueuse mode fait toujours de belles photos.

Dans toute FAQ de blogueuse mode qui se respecte, il y a un chapitre consacré à la photographie.

Mais ce passage se résume trop souvent à nommer un boîtier et lister quelques objectifs.

Une blogueuse mode ne va tout de même pas te révéler ses secrets de fabrication.

Tu peux crever la bouche ouverte d'abord.

 

Heureusement, LA Blogueuse Mode a décidé de voler à ton secours.

Slurp démagogique. 

Partons de la nature morte ci-dessus. Une nymphe qui promène son Twitter se fait engueuler par son métrosexuel à raie parce qu'elle a mangé un Oreo comme une truie. Fashion boy s'apprête à rouler une pelle à sa grenouille, exaspéré par tant d'indélicatesse. Un bel instant, figé.

 

Quoi de plus logique que de débuter par ce qu'il ne faut pas faire.

Ce qu'il ne faut plus faire.

En 2011, pour viser la Gloire, il ne faut plus :

Base_F8-pola02.jpg

Le faux Polaroid, agrémenté d'un message court en pseudo écriture manuscrite ?

So 2007 ... Tu oublies direct.

Base_F8_rond.jpg

Coins arrondis et watermark translucide ?

Trop vu. Non, définitivement non.

 

Base_F8_vignette.jpg

 

Le filtre Varitone et le vignettage bidon ?

Non non non.

 

Base_F8_pink.jpg

 

Désaturation partielle, étoiles et arabesques ?

Jamais. Sauf si tu as un skyblog.

 

Base_F8_argent.jpg

 

Pseudo argentique d'artiste écorché vif ?

Interdit. Sauf si tu collectionnes les crânes d'animaux morts.

...

Abandonne tout cela et, si tu t'appliques, bientôt tu feras la bise à Jane Aldridge. 

En 4 étapes. Simples.

Reprenons depuis le début. 

Base_F8.jpg

Base_F1_8.jpg

 

Etape n°1 : rejette toutes ces balivernes que tu as pu lire sur la profondeur de champ. Pourquoi mettre le décor en valeur alors qu'il pourrait perturber l'harmonie de ton doux minois ou rendre ton cupcake moins attendrissant?

Ouvre ton 50 mm 1.8 à fond les ballons et à toi les jolis flous. 

Base_F1_8_surexp.jpg

Etape n°2 : surexpose. Toujours. Gomme de la sorte les petites imperfections mieux qu'un cocktail d'Eau précieuse et de Q10. Il faut que cela soit vaporeux.

Un peu comme une proute de Sofia Coppola. 

Base_F1_8_rose.jpg

Etape n°3 : ajoute cette petite touche boudoir. Inonde ta photo de rose poudré. Sois fille.

A toi le joli teint de poupée de porcelaine. 

Base_F1_8_glamour.jpg

 

Etape n°4 : la touche finale. Le glamour. L'éclat. Le fog londonien. Accentue le côté flou. 

Un petit nuage, le fumet d'un thé vert, un macaron qui passe dans le ciel.

 

C'est beau.

J'en pleure.

Demain, tu essaies ? 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LA Blogueuse Mode au restaurant

04.01.2011

Aujourd'hui dans la catégorie "Toi aussi deviens LA Blogueuse Mode" : le restaurant.  

Prochainement dans cette même catégorie : "FAQ" et le copyright.

 

labm_resto.jpg

De temps en temps, La Blogueuse Mode se rend au restaurant.

De temps en temps, càd, en gros, quand Planet Sushi a foiré la commande ou n'a pas respecté les délais.

Et Dieu seul sait à quel point cela peut être agaçant. Encore bien que : "Planet Sushi n'a jamais utilisé de Thon Rouge, préférant le thon Albacore, dont la chair tendre et rouge est un gage de qualité et de saveur." Sauvés.

Le restaurant est l'occasion de sortir l'Homme. Enfin le Mâle, Jules, le moustachu ou tout autre surnom permettant de respecter l'anonymat du phallus en question.

Vie privée, jardin secret, Mark Zuckerberg, tout ça, tout ça.

La Blogueuse Mode se rend toujours au restaurant avec son dernier it-bag oversized. Ce dernier pouvant facilement accueillir le reflex muni de son grip (c'est plus pro), la moitié de l'assortiment Sephora et une paire de Repetto (en été) ou de Ugg's (en hiver) à troquer contre sa paire d'escarpins à talons de 12, dès la porte franchie après le repas.

Ceci est le minimum vital.

La Blogueuse Mode ne se rend pas dans la brasserie du coin où les arachides de l'apéro sont souillées par 19 sortes d'urines différentes et où l'on sert du jambonneau à la moutarde qu'on engouffre en se frappant les cuisses. La Blogueuse Mode optera plus volontiers pour un étoilé ou un truc un peu lounge qui passe le dernier Café del Mar.

Un truc "corporate" quoi ...

La Blogueuse Mode choisira une table, pour deux couverts, un peu à l'écart, mais implantée de façon stratégique pour regarder les gens. Le moustachu tournera le dos à la plèbe aux gens, dans un grand élan de galanterie. 3G ou Wifi seront de la partie, et l'iPhone posé bien à plat sur la nappe entre deux bougies. La Blogueuse Mode ne dira aucune putasserie au sujet de ses collègues tout au long de la soirée.

Ça non. 

La Blogueuse Mode optera pour plusieurs mets, à haute valeur gastronomique, plutôt que pour le plat du jour. Chaque met prendra le temps de refroidir car il sera photographié, sous tous les angles, au 50 mm 1.8 diaphragme largement déployé. L'utilité du moustachu est, à ce moment, cruciale car il permet d'être un poil moins ridicule que si La Blogueuse Mode avait du emporter son trépied et autorisera le portait de La Blogueuse Mode, souriante comme jamais (derrière deux noix de Saint-Jacques à peine poêlées avec une fleur de courgette cuite à la vapeur et quelques arabesques à la crème de vinaigre balsamique sur la porcelaine immaculée de l'assiette). La Blogueuse Mode n'hésitera pas à faire un cliché de deux verres de vin blanc (c'est plus joli question lumière) avec, en arrière-plan, quelques lampes au sodium ou un feu rouge, pour faire un beau bokeh trop magique.

Hi hi.

wine glass bokeh 3.jpg

http://lifeluvart.blogspot.com/2010/10/wandering-bear-and-other-drinks.html

PS : c'est mieux de faire la photo avant que le verre ne ressemble à l'écran de l'iPhone.

La Blogueuse Mode s'absentera entre chaque service pour faire quelques retouches make-up et être pimpante pour le dessert. Elle vérifiera particulièrement si son l'Oréal Perfect Clean ne lui a pas trop poncé les joues et permet encore une bonne accroche du fond de teint et si sa frange brille de mille feux grâce à Fructis. L'occasion rêvée pour également "twitpicer" aux filles de sa caste Twitter son nouveau sautoir Adeline Affre plaqué or reçu le matin même.

Hu hu.

Un dessert léger, aux fruits de saison, avec une superstructure très aérienne en sucre roux, un thé au nom imprononçable, puis La Blogueuse Mode s'évanouira dans la nuit en riant, les bras façon avion, pendant que le moustachu ne pestera pas quant au poids du it-bag. La Blogueuse Mode en profitera pour faire l'un ou l'autre cliché d'un monument ou d'un manège éclairé pour meubler le billet qu'elle consacrera à sa délicieuse soirée.

Ho ho.

Bon appétit.

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2011

01.01.2011

2011.jpg

Amies Blogueuses Mode,

Que 2011 vous apporte joie et allégresse.

 

Que les billets sponsorisés abondent.

Que vos vide-dressing débordent de trésors.

Que vos yeux brillent comme de beaux bijoux Shourouk.

Que vos visites explosent comme une panse gavée de cupcakes.

Qu'une pluie de sequins s'abatte sur vos chemins.

Qu'une douce futilité inonde vos vies.

 

Bref : Bonne année !


 

[gickr.com]_e1db32a7-79ee-1f44-951d-e3f0e453fcca.gif

 

PS : Bonne année à tous les autres aussi. Forcément.

Oui, c'est bel et bien un morphing entre de la peau de python et de la peau de couille.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Toutes les notes