Oui, ma vie est formidable.

27.10.2010

Bérengère est servie :)

Votre réflexe beauté au saut du lit ?
Allumer une clope et décapsuler un Red Bull. Existe aussi en version "vacances" : allumer une clope et décapsuler une bière.

Votre rituel de soin le matin ?
Résister à l'envie de pisser sous la douche. Excellent pour un sphincter tonique.

screamingsphincter_salsa
Et le soir ?
Résister à l'envie de prendre une douche. Frustration intense qui engendre des micro-spasmes : excellent pour un sphincter tonique.

Comment vous maquillez-vous au quotidien ?
Je me colle un barbe de trois jours sur le visage. 

Et votre maquillage le soir ?
Pareil. Il m'est cependant arrivé de me maquiller les yeux pour assister à un concert.

Bah quoi, Jared Leto le fait bien aussi non ? 

Jared_Leto_3_jared_leto_8849448_500_482


Comment prenez-vous soin de vos cheveux ?
Je vomis dans mes mains et je masse délicatement les racines en faisant des petits mouvements circulaires tout en évitant de polluer le bulbe avec des grumeaux. Le genre de petits mouvements circulaires que fait ma coiffeuse quand elle me lave les cheveux et que ça fait du bien. Et que même je lutte pour ne pas fermer les yeux et que je m'éblouis avec les spots de merde au plafond de chez ma coiffeuse, tout cela pour ne pas qu'elle s'imagine que je m'abandonne et que je suis un mec facile.  

Comment faites-vous pour garder le ligne ?
Je brûle ma graisse avec un briquet et quand elle est parfaitement liquéfiée, je la récupère, je la filtre, et je fais des savons. Que je mange.

Faites-vous du sport ?

Je fais 10 pompes chaque fois que j'aime une tenue de Betty. Ceci explique sans nul doute ma carrure de pongiste.  

Quel plaisir vous accordez-vous de temps en temps ?
Un jus de radis en lisant le Glamour. Voyez comme ça semble rafraîchissant. 

003566


Le parfum auquel vous êtes le plus fidèle ?
Je mets toujours un arbre magique à la vanille dans mon slip.

B_2600473_arbre_magique_p28

Le meilleur conseil beauté que l'on vous ait donné ?
"Si tu veux que ta moustache pousse, il faut te tartiner de la fiente de pigeon sous le nez." 

Hélas authentique, mais dès mon plus jeune âge, j'étais doté d'une capacité de discernement hors norme et j'ai résisté.


PS : je suis tout disposé à éditer ce billet si quelqu'un désire que je lui refile la patate chaude.

PS2 : si tu veux, il te reste 24 heures pour gagner une paire de pompes dans mon billet juste en dessous. 



Concours Faguo Shoes

25.10.2010

Le concours est terminé.

Tirage au sort ce w-e.

42

Je suis un paysan. Enfin, relativisons un peu, mes ancêtres l'étaient. Et quand je vous parle d'ancêtres, je n'ai qu'à faire un saut de trois générations. C'est peu, suffisamment peu pour qu'on ne puisse pas me qualifier d'urbain. J'ai ce goût de la terre ancré dans mes tripes. Pas question non plus d'éprouver une quelconque révulsion envers la Ville. Je l'ai étudiée suffisamment, vécue, et je continue à l'apprécier.

Aussi, le seul véritable luxe que je me suis octroyé, c'est l'espace. Le fait de vivre en pleine nature au bout d'une petite rue sur laquelle pousse une bande verte tellement elle est peu fréquentée. Je me suis offert la quiétude mais aussi le chant des coqs à 6 heures du mat' et le plaisir d'emmerder mon voisin en tondant le dimanche. Je l'ai fait pour moi, et pour mes enfants.

Un choix assumé, mûri et malgré tout égoïste en terme de développement durable. Je vous laisse imaginer le drame si, comme moi, tout le monde concrétisait ses rêves de jardin, de maison 4 façades et de clôtures parce qu'on aime bien le grand air mais qu'on veut le respirer seuls. Alors, au quotidien, grâce à mon métier, je tente de lutter contre ce sentiment de culpabilité. Vraiment, et concrètement.

Oui, je sais, c'est très monde des petits poneys tout cela, mais, à nouveau j'assume.

73

Quand Faguo m'a contacté pour que je parle de leurs tennis (en bon fermier que je reste, moi je dis baskets en insistant bien sur le quette, mais bon ...) j'étais partagé entre deux sentiments. Ma bien connue légère répulsion envers les billets sponsorisés Vs. les valeurs et le concept promulgués par cette toute jeune entreprise. Et tout cela a pris du temps ...

Mais au final, le précepte "un arbre planté pour chaque paire achetée" cher à l'entreprise l'a emporté. Parce que je suis intimement convaincu qu'il est bon de promouvoir de telles démarches, et non uniquement parce que je suis, comme toute blogueuse mode qui se respecte, une créature vénale qui avait la possibilité de se voir offrir ceci :

White_4a92c5c03f346

D'ailleurs, j'espère qu'on a planté un arbre pour moi ;)

Je n'avais envie de vous copier-coller le traditionnel communiqué de presse ni de vous matraquer avec mes faux airs de Nicolas Hulot en plus jeune, mais quand même vieux, mais vachement plus trendy. Et puis surtout j'avais envie de vous convaincre qu'en plus d'être "responsables", ces sneakers sont bigrement jolis, légers, confortables et vachement bien finis.

Vous aurez donc droit à un petit cocktail :

- une très courte vidéo, dont vous extrairez le message qui vous chante, sachant que j'ai souvent l'esprit embué ;

- un petit concours avec à la clef une paire de tennis identiques à celles que je porte.

Et c'est là, ô public féminin, que tu dois savoir que je chausse du 44 et que la paire à gagner sera également destinée à cette pointure et de la même couleur. Bref, il va falloir te battre pour ton Jules, ton papa ou qui tu veux qui bénéficie aussi de semblables palmes. Alors, sinon, je demanderai à MaÎtre Nadjar d'effectuer le traditionnel tirage au sort parmi les bonnes réponses à ces questions :

  1. quel est donc mon métier, ô moi grand sauveur de l'Humanité ?
  2. quel est le nom du modèle que je porte et que vous pouvez gagner ?
  3. quel est le titre exact et l'interprète de la chanson dont vous pouvez entendre quelques notes dans la vidéo ?

Vous trouverez facilement la réponse à la deuxième question sur le site de la marque. Pour la première, vous pouvez tenter de me corrompre discrètement. Et pour la troisième, un petit coup de Shazam, et hop ... Ou la promesse d'une bière.

Ah oui, vous avez jusqu'à jeudi minuit pour participer.



Apple Store

16.10.2010

J'ai récemment lu que la blogueuse mode devenait une marque.

Et comme toute marque, elle se doit de conquérir et de fidéliser une clientèle.

A cette fin, tous les supports disponibles sont bons à prendre.

Si tu n'as pas la chance d'être placardée sur des posters à tous les arrêts de bus, Steve a pensé à toi pour développer ton cercle de relations. Avec l'iPhone, tu pouvais partager ta vie en temps réel.

Avec l'iPad, tu peux désormais conquérir le monde.

En effet, avec un investissement de base relativement restreint, tu peux développer une application qui enchantera tes fidèles lectrices et qui reflétera fidèlement ta personnalité 2.0.

Un nouvel horizon peut s'ouvrir à toi sur l'Apple Store.

Deux petits exemples (tu as le droit de cliquer pour agrandir l'image de ces version beta non officielles)

ipad_charl_ne

http://twitpic.com/2y7q8p/full

Le premier ne brille pas par son bon goût et son professionalisme, mais, en revanche, jouit d'outils très pointus qui te permettront de transformer ta tablette en véritable guide vers un succès mérité.

En haut à gauche, des raccourcis rapides vers des outils indispensables. L'outil Zwan permet par exemple de briller en société, en évitant de passer pour un boudin. Il prodigue des conseils pointus. Exemple : comment tremper sa saucisse dans la moutarde sans ruiner sa french manucure. L'outil H202 permet de connaître à tout instant le cours du galon de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) : indispensable pour éviter les racines disgracieuses dans ta blonde crinière.

Par ailleurs, le multitâche de l'iPad te permet de consulter à la vitesse de l'éclair des informations indispensables qui peuvent être sans cesse renouvelées. Par exemple :

  • eBay Hong-Kong, ou le temple du luxe et de l'authenticité.
  • Saga Chihuahua, tout pour ton Pokémon.
  • "Comment fumer la pipe ?", mode d'emploi indispensable si tu éprouves quelque difficulté à obtenir un siège au premier rang des défilés.
  • Le Bescherelle illustré : un mot compliqué devient une image. Magie.

 


 

ipad_gardon

http://twitpic.com/2y7qp6/full

 

Second exemple, élégance avec juste une pointe de doré Moschino. 

Cette application brille par sa sobriété et sa simplicité. Elle te permet, à tout moment, d'avoir une vue sur ton nombril. De plus, l'outil loupe permet d'en explorer les moindres recoins. Sait-on jamais, peut-être que tu y feras de belles rencontres. J'y ai croisé Crystal Renn ce matin ...

A toi de jouer !



9 Règles de base pour assister à un défilé.

12.10.2010

Aujourd'hui dans la catégorie "Toi aussi deviens LA Blogueuse Mode" : 9 règles de base pour assister à un défilé.  

Prochainement dans cette même catégorie : "FAQ" et le copyright.

Il y a quelques jours, la #PFW tirait sa révérence pour une saison.

Il y quelques jours aussi je recevais un mail anonyme.

Image_8

Oh, pas question de proposition de partenariat.
Pas même d'insultes ni de noms d'oiseaux.

Tout simplement un billet, déjà tout ficelé, pour fêter dignement la fin des défilés parisiens version 2010.

Depuis, l'auteur s'est manifestée.
Et on parle ici de sources sûres, et d'expérience solide. J'oserais : carrément d'influence.
Vous n'en saurez pas plus. Mais vous avez le droit de lire et de cibler.

100308_Paris_Picture_War_Paris_Jardin_des_Tuileries
http://www.styleclicker.net/

La blogueuse "modasse" aux défilés.

La blogueuse modasse ne s'intéresse pas beaucoup aux défilés: déjà, les photographes ne sont pas là pour elle, et ensuite, elle n'a que peu de chance de se voir offrir les tenues en cadeau chez les grands créateurs. Donc elle se fiche pas mal d'y aller.

Mais parfois, elle consent à y aller tout de même :

1. Elle attend qu'on vienne la chercher pour entrer. Quand ce n'est pas le cas, elle se casse chez Toptati, pour s'acheter des fripes (que les gens normaux n'utiliseraient pas pour laver par terre).

- Cette anecdote est 100% garanti teneur en blogueuse, je l'ai vu de mes propres yeux

2. Elle fait la moue à chaque fois qu'une tenue qui ne lui plait pas passe à proximité. Elle ne comprend pas que les gens ne viennent pas avec le PIB du Liechtenstein sur le dos pour se montrer. Comme elle.

3. Elle passe son temps à se prendre en photo avec ses copines et prend des photos floues de la salle vide, et ne poste que celle-là. Ben oui, elle n'a rien vu du défilé, elle parlait à ses copines.

4. Elle s'attend à être avantageusement placée... et si son ticket est en standing, elle reste là, à fusiller du regard les gens qu'elle estime inférieurs et qui sont déjà assis (à leurs places).

5. Elle ne parlera pas du défilé en lui-même (à part des commentaires niais) mais elle prendra une photo d'elle sur le podium après coup. Et dira avec quels autres influents elle y est allée.

6. Elle parlera de sa tenue en détail mais "laissera les photos parler" pour le reste. Une blogueuse modasse n'a pas a analyser les défilés, ce sont les défilés qui l'analysent.

7. Elle va rarement seule à un défilé: accompagnée de sa super "cops", son mec, deux trois moches-faire-valoir, elle a un entourage quasiment aussi imposant que celui de Kanye West.

8. Elle traine dehors avant et après, attendant de se faire prendre en photo. Mais attention, seulement par des gens qu'elle reconnait. Si elle ne reconnait pas, elle adresse une moue méprisante. Dès qu'un objectif reconnu arrive à proximité, son visage change, passante du bouledogue grimaçant au charmant petit ange. Le temps de la photo.

9. Elle ne reconnaît jamais personne et même présentés plusieurs fois, des dizaines de fois, ne se souvient jamais. Ou adresse un "Ah ouais?" avant de tourner le dos et d'aller lécher les bottes des RP.

800px_Jacques_Bertaux___Prise_du_palais_des_Tuileries___1793_

Jacques Bertaux - Prise du palais des Tuileries - 1793

Une petite révolution ?

 



Dans Moschino, il y a moche ...

07.10.2010

Je vous parle d'un temps que les gens qui n'ont pas connu la disquette 5" ¼ ne peuvent pas connaître.
Et même bien au-delà : disons l'Antiquité. Ouais, rien que ça ...

A cette époque, la ceinture avait, avant toute chose, une utilité :

belts_motivational_funny_image

Puis l'ornement l'emporta sur le fonctionnel. Souvent.
Et la ceinture, et la boucle qui l'accompagne, devinrent purement décoratives.

michaeljacksonsuit

Pas très facile à repasser et peut niquer ton sèche-linge.
Mais du plus bel effet avec des Walinette's blanches.

Parfois même, le support de messages profonds. Très.

4809pc

Rasé(e) de près.

got_beer_belt_buckle_bottle_opener

Une petite bière ?

buy_atari_model

Tu veux toucher mon gros joystick ?

windows

Steve Jobs est mon gourou.

villagestreetwear_2125_2195874933

Une petite clope ?

Tout cela est bien sympathique, et les exemples pourraient être bien plus nombreux.
J'ai décidé de vous épargner un minimum tout de même.
Car, je le concède, tout cela n'est pas du meilleur goût.

A propos de "bon goût" d'ailleurs, début 2010, une alerte retentit Outre-Atlantique.

Le retour, suite à un tour de passe-passe dont le mécanisme m'échappe, d'une abomination tout droit sortie des 80's. Sauf que genre même Rumi en porte une tellement c'est beau trendy.

Du doré, de gros lettrages, la classe à l'Italienne. 
Beau comme Madonna sur une affiche D&G.
Du bling et du bling.
Et puis ludique aussi : genre tu peux faire coulisser les lettres.

il_fullxfull

Cette classe ou quoi. C'est une vintage ? Waouh, trop la classe ...

Sauf que l'épidémie de grippe ovine traversa l'Océan, et frappa de plein fouet la blogosphère.
Et frappe encore ...

Moschino_collage_copie
Mille excuses à Slanelle ...


Alors, si tu n'es pas un cowboy qui porte des chemises Isabel Marant

Cowboy_belt_buckle

sache que non, contrairement à ce qu'Asos voudrait faire croire avec ses traditionnelles pâles copies opportunistes, ce n'est pas ça LA MODE

moschino_belt_letters_asos

ça, c'est juste MOCHE :

MG_9562

Alors, par pitié, ne succombe pas.
Sinon tu seras obligée de porter un sac Guess ("le Moschino du pauvre") pour assortir :

121_guess_bag

Je dédicace ce billet à Hak' : elle aime aussi beaucoup les ceintures Moschino.



Toutes les notes